Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
A l'éternelle question "Pourquoi me syndiquerais-je ??" La réponse de la CFE-CGC :

Vaste débat, dirais-je, avec ses partisans, et ses opposants.

En France, nous avons pour obligation de prendre une assurance automobile ( tout risque ou au tiers selon la remarque d'un collègue...), et si un jour nous avons un problème, celle-ci est normalement là pour nous aider à en résoudre une grande partie : vol, accident, dégradation, etc.
Ah oui, au tiers, on n'a pas grand chose quand même...

Il  existe encore des conducteurs à qui il n'arrive rien de toute leur vie, pas un accrochage, pas une rayure sur la voiture...Vous en connaissez encore beaucoup comme ça ?


Un syndicat, on pourrait s'en passer, n'est-ce pas ?

Oui, bien sûr, en théorie quand tout va bien dans le meilleur des mondes, on pourrait s'en passer. Mais, hélas, le pays merveilleux de Disney, ce n'est pas le quotidien de la grande majorité des Français...

Un jour, le "problème technique" arrive, la petite ou "grosse" panne, la catastrophe... et Patatrac, on appelle le syndicat en urgence en espérant que celui-ci voudra bien s'occuper du sinistre... en ces temps difficiles, on est de plus en plus touché, on se sent des fois un peu isolé, seul.

Heureusement, nous avons une dimension humaine qui nous amène à répondre à toutes les questions, des adhérents et des autres aussi...

N'OUBLIEZ PAS  : au même titre que vous pouvez vous assurer au tiers ou tout risque, vous pouvez être simple adhérent anonyme...ou militant actif, comme moi.

Adhérent ou pas, ça revient au même en fait : le délégué syndical est là pour tous les salariés !!

Et bien NON, cela ne revient pas au même !

L'adhérent est un soutien au délégué et au syndicat qui sont là pour le conseiller et le guider. Il bénéficie de la structure juridique du syndicat : toutes ces questions auront réponse, et on défendra plus fermement un adhérent qu'un salarié classique, et il n'est pas seul, il fait partie d'un groupe, uni et solidaire.
En ce sens, on prévient l'accident, on n'a plus besoin d'essayer de recoller les pots cassés.


Concordia res parvae crescunt :  L'union fait la force.
Cette locution doit rester imprimé dans la mémoire de tous, surtout en ces temps d'incertitudes.



Le saviez-vous ?


En Europe du Nord, il est obligatoire de prendre un syndicat à son embauchesi on veut bénéficier  des accords qui sont négociés par ceux-ci. Autrement, vous n'avez que le minimum d'avantages sociaux.
Dans ces pays, les trois-quarts des salariés sont syndiqués.
 
L'année prochaine, on remet ça : néociations des augmentations de salaire (NAO), et j'ai besoin de vous, de votre soutien, de votre adhésion...


Partager cette page
Repost0